La newsletter Biocoop

Restez informé de nos promotions, actualités et événements en magasin

inscrivez-vous
logo magasin
Cobionat
ALIMENTATION BIOLOGIQUE ET ÉCOPRODUITS

Aujourd'hui Jeudi

Ouvert de 09h00 à 13h00
et de 14h30 à 19h00

La dispersion des résidus médicamenteux dans l’eau ?

À partir du 14/06/2011

Biocoop Salernes
« Les résidus de médicaments, excrétés dans les selles et les urines, se retrouvent dispersés dans les réseaux des eaux usées ou dans les milieux naturels. Ainsi, certains produits sont retrouvés dans les eaux à des concentrations proches des seuils de toxicité pour les écosystèmes. On trouve, par exemple, dans nos eaux, des hormones de synthèses qui agissent sur nos organismes en les modifiant (ex : pilules contraceptives qui engendrent la féminisation de populations animales....Le risque est autant environnemental que sanitaire. ** »
« La France est le 4ème consommateur mondial de médicaments après les Etats-Unis, le Japon et l’Allemagne. Autant de substances qui sont présentes dans les milieux aquatiques puisqu’une partie d’entre elles n’est pas totalement utilisée dans l’organisme et donc rejetée dans les selles.
Le gouvernement a donc décidé de réagir afin de limiter au maximum les impacts sanitaires et environnementaux ».*


« Les résidus de médicaments, excrétés dans les selles et les urines, se retrouvent dispersés dans les réseaux des eaux usées ou dans les milieux naturels. Ainsi, certains produits sont retrouvés dans les eaux à des concentrations proches des seuils de toxicité pour les écosystèmes. On trouve, par exemple, dans nos eaux, des hormones de synthèses qui agissent sur nos organismes en les modifiant (ex – pilules contraceptives qui engendrent la féminisation de populations animales....Le risque est autant environnemental que sanitaire. ** »


Cependant, les conséquences à long terme restent encore difficiles à estimer : en effet, il n’existe pas de limite réglementaire de résidus de médicaments dans les eaux, ni même de réglementations demandant de les rechercher systématique.
Le 30 mai dernier, Nathalie Kosciusko-Morizet, ministre de l’Écologie et Sophie Delaporte, Directrice générale adjointe de la Santé ont lancé un Plan national sur les résidus de médicaments dans l'eau dont l’objectif est de mieux connaître les risques et mieux prévenir la dispersion des résidus. ***


Dans l’attente des résultats et de la mise en place de solutions, Biocoop invite les consom’acteurs à consulter les analyses de l’eau
de leur commune auprès de leur mairie.


Des solutions de filtration existent :

Chez Biocoop, vous trouverez l’osmoseur Hydropure Excel II et également toute une gamme d’autres solutions
pour tous les porte – monnaie.


* Source : Néo Planet, 3 juin 2011
** Echo Bio – Biofil, octobre 2010
***Actu environnement, 31 mai 2011
Retour